La main hative des révolutions ; esthetique et desenchantement en Europe de Leopardi à Heiner Mûller

Esthétique et désenchantement en Europe de Leopardi à Heiner Müller

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "La main hative des révolutions ; esthetique et desenchantement en Europe de Leopardi à Heiner Mûller"

Résumé
Les liens entre littérature et révolution sont parmi les mieux attestés depuis la Révolution française.
Souvent passionnels, ils oscillent entre fascination et répulsion. La faillite des idéologies invite à réexaminer la question d'un oeil libre. On espère renouveler ici l'approche du sujet, en adoptant une perspective comparatiste et plurinationale. Le primat est ici donné à l'esthétique : qu'est-ce qu'une révolution en littérature ? A la suite de Paul Bénichou nous retient de l'Italie romantique à l'Espagne franquiste et à l'Allemagne d'après la chute du mur, ce qu'on appellera l'école du désenchantement.
Il gueulait si fort que des bribes de son discours arrivaient jusqu'à moi.
Union... frères... Marx... capital... bifteck... amour. Je n'y comprenais rien.
(Samuel Beckett)

Nous avons sélectionné pour vous