Le rire des voyageurs, 16e-17e siècles

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Le rire des voyageurs, 16e-17e siècles"

Résumé
Au cours de la Renaissance et à la fin du 17e siècle, le récit de voyage se faisant plus littéraire qu'auparavant, la présence du rire sous la plume des voyageurs de cette période soulève des questions multiples, liées aux contacts interculturels, à des jeux intertextuels mais aussi à la dimension subjective de l'écriture. Les études rassemblées dans ce volume constituent des chemins de traverse pour sortir des cloisonnements de l'histoire littéraire, qui dissocie trop souvent les voyages sérieux et les bagatelles galantes et burlesques. Sans négliger ces dernières, on envisage ici plus largement les intermèdes cocasses disséminés dans les relations savantes. Cette exploration révèle les facettes multiples d'un rire satirique, mais aussi politique et philosophique, laissant entrevoir une esthétique du soupçon et de la réversibilité du monde et des hommes. Rire de l'autre, rire avec l'autre favorisent un décentrement fécond, induisant une exploration du monde et de l'altérité autant que

Nous avons sélectionné pour vous