Les cinq republiques francaises

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Arrêt définitif de commercialisation

Fiche détaillée de "Les cinq republiques francaises"

Résumé
Sauf exception rarissime, jusqu'au XVIIIe siècle, les républiques qui ont laissé des traces historiques sont des régimes à caractère oligarchique qui assurent la prépondérance des "meilleurs" sur le pouvoir politique, c'est-à-dire des plus riches qui sont aussi les plus cultivés et, par conséquent, s'estiment les plus capables de gouverner : aristocrates de la cité athénienne qui monopolisent les magistratures, Optimates de la république romaine, doges de la république de Venise, grands marchands de la république des Provinces-Unies aux XVIe et XVIIe siècles. Pour tous ces systèmes oligarchiques, la république n'a d'autre signification que celle de son étymologie, la Res publica, autrement dit l'Etat qu'il s'agit de dominer pour y défendre les intérêts dont sont porteurs les groupes dirigeants. Il en ira différemment à la fin du XVIIIe siècle en Amérique et en France où la fondation de la République repose sur le principe que la souveraineté est l'apanage de la "nation" tout entière. Aussi
 
 
 
x