Dialogue N.218 ; limites ou échecs thérapeutiques ?

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 7 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Dialogue N.218 ; limites ou échecs thérapeutiques ?"

Résumé
Nos échecs thérapeutiques nous apprennent-ils quelque chose ? En quoi nos limites seraient-elles opérantes pour l'autre ? Winnicott, dans " La crainte de l'effondrement ", dit avoir compris a posteriori - après le suicide de sa patiente - que celle-ci demandait quelque chose qu'il n'avait pas compris. Ce numéro, à partir de réflexions cliniques et théoriques, travaille l'idée selon laquelle, dans la relation d'objet, les échecs pourraient être aussi importants que les réussites : une mère qui n'échouerait jamais dans son " adaptation " à son petit ne serait-elle pas un leurre pour lui ? Cela ne le porterait-il pas à croire que le monde est tel qu'il l'hallucine et le désire ? Quant à nous, à l'instar de Winnicott, si nous n'échouions pas, cela ne confronterait-il .
 
 
 
x