Le malheur d'être exclu? excommunication réconciliation et société à la fin du moyen âge

Excommunication, réconciliation et société à la fin du Moyen âge

0 Aucun avis client

 
NEUF
24 € Acheter
En stock expédié sous : 24h
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat voir conditions
 

Fiche détaillée de "Le malheur d'être exclu? excommunication réconciliation et société à la fin du moyen âge"

Résumé
Pour le droit canon, l'excommunication vise à convaincre le pécheur de revenir dans le giron de l'Église, quelle que soit la gravité de sa faute. Cependant, cette censure canonique a été abondamment utilisée comme mesure de procé-dure, dans les affaires d'endettement notamment. Sa puissance effective à la fin du Moyen Âge en serait réduite, si on en croit les réformateurs qui la critiquent. La réalité est plus complexe. Si le corpus normatif définit toujours l'excommunication comme la mise à l'écart de ceux qui sont rétifs à l'autorité de l'Église, les archives des officialités révèlent à la fois les usages réels de la censure auprès des fidèles ordinaires, pour obtenir d'eux un comportement conforme aux exigences chrétiennes, et la perception de l'excommunication par ces mêmes fidèles. Ceux-ci considèrent l'excommunication comme une atteinte à leur honneur et au lien social. Cependant, celui-ci est dans les faits préservé par les proches de l'excommunié, peu soucieux de respecter strictement

Nous avons sélectionné pour vous