De l'injuste au juste

Actes du colloque organisé les 27 et 28 janvier 1995

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "De l'injuste au juste"

Résumé
A quelles conditions la loi est-elle juste ? Quand une situation ou un comportement sont-ils injustes, de sorte que le droit doive intervenir ? La question difficile n'est pas tant de savoir pourquoi il faut se soucier de la justice mais d'arriver à déterminer ce qui est juste pour que le droit en soit le prolongement concret et que soit posée la limite de son pouvoir. Le juste se vit dans l'instant et sa question, voir son absence, constitue sa permanence. Des lors, l'injuste n'est pas le revers du juste ; il est ce qui, par réaction, en fait naître le sentiment, il est son moyen d'accession. Le juste se désigne comme ce qui est outragé par l'injustice. Le droit est juste s'il est le procédé institutionnalisé de cette réaction. En soumettant à la question les systèmes économiques et sociaux, les méthodes du législateur et du juge, en admettant qu'ils sont suspects d'injustice, on pourra établir si l'injustice est ce qui permet l'établissement libre et nécessaire du juste par le droit.
 
 
 
x