De la seduction

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "De la seduction"

Résumé

toujours la séduction veille à détruire l'ordre de dieu, fût-il devenu celui de la production ou du désir.
pour toutes les orthodoxies elle continue d'être le maléfice et l'artifice, une magie noire de détournement de toutes les vérités, une conjuration de signes, une exaltation des signes dans leur usage maléfique. tout discours est menacé par cette soudaine réversibilité ou absorption dans ses propres signes sans trace de sens. c'est pourquoi toutes les disciplines, qui ont pour axiome la cohérence et la finalité de leur discours, ne peuvent que l'exorciser.
c'est là oú séduction et féminité se confondent, se sont toujours confondues. toute masculinité a toujours été hantée par cette soudaine réversibilité dans le féminin. séduction et féminité sont inéluctables comme le revers même du sexe, du sens, du pouvoir.