Poema xipiak laxoan ; charles baudelaire, petits poèmes en prose

Parisko gogo ilundura...

0 Aucun avis client

 
NEUF
15 € Acheter
Expédié sous : 19 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Poema xipiak laxoan ; charles baudelaire, petits poèmes en prose"

Résumé
Charles Baudelaire (1821-1867) s'est voulu le poète de Paris dans sa modernité « romantique » et avec la « conscience malheureuse », « maudite » dira-t-on bientôt, qui est le sort du poète en ce temps et ce lieu. Sans doute pensait-il à Rousseau quand il eut un temps l'idée d'intituler Le Promeneur solitaire le recueil des textes qu'il avait commencé à publier en 1857, tout de suite après Les Fleurs du mal, comme Poèmes nocturnes, avant de devenir en 1861 les Poèmes en prose, en 1862 Le Spleen de Paris, qui restera en sous-titre dans l'édition des Petits poèmes en prose qui sera publiée en 1869 deux ans après sa mort. Rien pourtant n'est plus loin que ces poèmes de la contemplation de la nature où Rousseau trouvait ses derniers bonheurs. Du dialogue le plus bref aux dimensions du conte à la Edgar Poe, Baudelaire, dans la grande variété des sujets qu'annonce sa dédicace, exprime, dans un style piquant et même agressif à l'égard de la société bourgeoise de son temps, qui est précisément la