Maudit argent ! ; la vitre cassée

0 Aucun avis client

Neuf

En stock
Expédié sous 2 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Maudit argent ! ; la vitre cassée"

Résumé
Frédéric Bastiat (1801-1850) prévient : " Il m'apparaît que presque toutes les erreurs économiques qui désolent ce pays proviennent d'une fausse notion sur les fonctions du numéraire ". Pourquoi maudire l'argent ? Selon lui, c'est précisément parce qu'on le confond toujours avec la richesse. " La richesse, c'est le numéraire ; accroître le numéraire, c'est accroître la richesse ". " Si le peuple souffre, c'est qu'il n'a pas assez d'argent.
Il en faut faire ", disent les hommes politiques. Et comme il n'est pas aisé de multiplier les métaux précieux, " nous ferons du numéraire fictif, ajoutent-ils, rien n'est plus aisé, et chaque citoyen en aura plein son portefeuille ! Ils seront tous riches ", ironise Bastiat. Dans cette affaire, " ce qu'on voit ", c'est que l'augmentation de la quantité de monnaie permet aux banques de prêter de l'argent aux particuliers et aux Etats de rembourser facilement leur dette.
 
 
 
x