Traité des excitants modernes

0 Aucun avis client

Neuf

En stock
Expédié sous 2 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Traité des excitants modernes"

Résumé
En appendice à une nouvelle édition de la Physiologie du goût de Brillat-Savarin (Paris, Charpentier 1839) figurait le Traité des excitants modernes, essai d'Honoré de Balzac qu'il présentait modestement comme : "une manière de dessert, après un livre aimé, fêté par le public comme un de ces repas dont on dit : il y a noces et festins." Le romancier consacre une étude à cinq substances récentes à son époque : l'eau-de-vie ou alcool, le sucre, le thé, le café et enfin le tabac.
Il donne parfois des recettes et analyse les effets de ces substances sur l'organisme. Il décrit la situation économique d'un produit, la raison de son essor, et livre sa critique. Cette série d'études rappelle Les Paradis artificiels de Baudelaire, chronique sur les effets du haschich et de l'opium, accompagnée de recettes et d'informations historiques.

 
 
 
x