Poèmes luxurieux de la Venise du XVIII siècle

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Poèmes luxurieux de la Venise du XVIII siècle"

Résumé
Sans le Baffo, on n'imaginerait pas tout ce que fut la décadence pleine de volupté de la Sérénissime République. Par lui nous connaissons la vie sexuelle de Venise, les fêtes, les Osterie, les Casinos, le jeu, les Ballerines, les Nonnes libertines. Il n'est pas de petit événement que le Baffo ne chante avec une obscénité sublime... Les poésies manuscrites du Baffo couraient la ville. Les jeunes femmes les lisaient en goûtant des sorbets... Le Baffo mérite d'être connu et apprécié, c'est un poète. Obscène, sans doute, mais dont l'obscénité est, pour ainsi dire, pleine de noblesse. Le Baffo viole la poésie, c'est entendu. Toutefois, cet événement a la grandeur et la valeur symbolique d'une fête vénitienne. Chaque année, le Doge épousait la mer. Guillaume Apollinaire.