Ce qui découle du fait que ce n'est pas la femme qui a tué le père et autres textes psychanalytiques

Préface de Dorian Astor

0 Aucun avis client

Neuf

En stock
Expédié sous 2 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Ebook

 
Téléchargement immédiat

Fiche détaillée de "Ce qui découle du fait que ce n'est pas la femme qui a tué le père et autres textes psychanalytiques"

Résumé
" Lou offrit l'amitié à Nietzsche, qui voulait une épouse et perdit une amie. Elle offrit la fraternité à Rilke, qui voulait une amante et devint son ami. Elle offrit le mariage à Carl Andreas, qui l'épousa mais n'obtint jamais qu'elle devînt mère ni même, vraisemblablement, amante. Freud, pour qui la femme resta un mystère, chercha en Lou Andreas-Salomé une éclaireuse sur les sentiers de la féminité, mais il dut bientôt reconnaître qu'elle resterait une dangereuse énigme : "c'est une femme éminente, même si toutes les traces, chez elle, conduisent dans l'antre du lion et aucune n'en ressort". N'est pas le sexe faible celui que l'on croit." (Dorian Astor) Narcissisme, féminité, complexe d'oedipe... Trois textes psychanalytiques, denses et sinueux, par celle que Freud nommait la "compreneuse".

 
 
 
x