Civil dawn ; the Giverny polaroids

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 5 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Colissimo Pass

 

Fiche détaillée de "Civil dawn ; the Giverny polaroids"

Résumé
" A part pour la peinture et le jardinage, je ne suis bon à rien " a écrit un jour Claude Monnet à un ami, affichant ainsi sa prédilection pour la vie à Giverny, à 3 km de Vernon, au bord de la Seine. Il y était arrivé en 1883 et avait commencé par transformer à grands frais maison et jardin pour faire du Clos Normand un jardin d'agrément. Plus tard, en 1893, il achètera en plus un grand terrain de l'autre côté de la rue, aujourd'hui le chemin du Roy, et y fera aménager son célèbre étang aux nymphéas et au pont japonais qui allaient constituer des motifs déterminants de son oeuvre jusqu'à sa mort le 5 décembre 1926. La rue est l'une des raisons pour lesquelles Monet n'a peint aucune autre vue du pont ; on dit aussi qu'il faisait tous les jours essuyer la poussière des nymphéas par ses jardiniers avant de finalement faire goudronner la route à ses frais.
 
 
 
x