60 000 pauvres a bordeaux !. la politique d'aide sociale sous la revo lution

La politique d'aide sociale sous la Révolution

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "60 000 pauvres a bordeaux !. la politique d'aide sociale sous la revo lution"

Résumé
Les auteurs s'interrogent sur le sort réservé aux pauvres bordelais sous la Révolution. A la fin de l'Ancien Régime, on s'imaginait bien la misère du peuple (27 000 pauvres à Bordeaux en 1790). Ateliers de charité, bureaux de charité qui deviendront bureaux de secours puis bureaux de bienfaisance, création des hospices par le citoyen Clochar n'empêcheront pas l'aggravation de la situation : 60 000 pauvres recevront des bons de pain en 1795. Avec la Révolution les mesures sociales deviennent un enjeu politique. La Révolution interroge la société sur l'obligation qu'elle a de fournir les moyens d'existence pour tous les citoyens. C'est la même question qui se pose aujourd'hui, deux cents ans après, et que la révolution industrielle ne semble pas avoir résolu.

Nous avons sélectionné pour vous