Portrait de l'artiste en saltimbanque - Intérieur - Vignette

Portrait de l'artiste en saltimbanque - 4ème de couverture - Vignette

Portrait de l'artiste en saltimbanque

Jean Starobinski (Auteur)

0 Aucun avis client

«Depuis le romantisme, le bouffon, le saltimbanque et le clown, ont été les images hyberboliques et volontairement déformantes que les artistes se sont plu à donner d'eux-mêmes et de la condition même de l'art. Il s'agit là d'un autoportrait travesti, dont la portée ne se limite pas à la caricature sarcastique ou douloureuse. Une attitude si constamment répétée, si obstinément réinventée à travers trois ou quatre générations requiert l'attention. Le jeu ironique a la valeur d'une interprétation de soi par soi : c'est ... Lire la suite du résumé
NEUF
26.50 € Acheter
Expédié sous : 7 jours
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat > voir conditions
[Fermer]

Conditions et tarifs de livraison de votre commande :
  • 1 centime seulement, dès 18 € d’achat !
  • 2,89 € en-dessous de 18 € d’achat.

Ces tarifs sont valables pour la France métropolitaine et Monaco ; pour les autres pays, consultez notre grille.
Occasion
18.55 € 26.50 € -30% Acheter
En stock expédié sous : 24h
Eligible Carte OCCAZ'

Nous avons sélectionné pour vous

Lot exclusif "365"
 
Prix réduit
15,90 € 79,50€
Changez d
Joyeux, Henri
 
8,50 € 

Fiche détaillée de "Portrait de l'artiste en saltimbanque"

Fiche technique
Livre en français
Résumé
«Depuis le romantisme, le bouffon, le saltimbanque et le clown, ont été les images hyberboliques et volontairement déformantes que les artistes se sont plu à donner d'eux-mêmes et de la condition même de l'art. Il s'agit là d'un autoportrait travesti, dont la portée ne se limite pas à la caricature sarcastique ou douloureuse. Une attitude si constamment répétée, si obstinément réinventée à travers trois ou quatre générations requiert l'attention. Le jeu ironique a la valeur d'une interprétation de soi par soi : c'est une épiphanie dérisoire de l'art et de l'artiste. La critique de l'honorabilité bourgeoise s'y double d'une autocritique dirigée contre la vocation "esthétique" elle-même. Nous devons y reconnaître une des composantes caractéristiques de la "modernité", depuis un peu plus d'une centaine d'années.»
Jean Starobinski.

Détails de l'offre d'occasion

Livre d'occasion en bon état.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. En savoir plus [Fermer]