Pygmalion - Couverture - Vignette

Pygmalion - 4ème de couverture - Vignette

Pygmalion - Intérieur - Vignette

Pygmalion

Une fable en cinq actes

Bernard Shaw (Auteur)

0 Aucun avis client

Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d'une statue d'ébène qu'il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l'amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c'est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n'a pas besoin d'amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L'essai réussit mais Eliza s'émancipe ... Lire la suite du résumé
NEUF
12 € Acheter
En stock expédié sous : 24h
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat > voir conditions
[Fermer]

Conditions et tarifs de livraison de votre commande :
  • 1 centime seulement, dès 18 € d’achat !
  • 2,89 € en-dessous de 18 € d’achat.

Ces tarifs sont valables pour la France métropolitaine et Monaco ; pour les autres pays, consultez notre grille.

Nous avons sélectionné pour vous

Lot exclusif "365"
 
Prix réduit
15,90 € 79,50€
Changez d
Joyeux, Henri
 
8,50 € 

Fiche détaillée de "Pygmalion"

Fiche technique
Livre en français
Résumé
Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d'une statue d'ébène qu'il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l'amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c'est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n'a pas besoin d'amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L'essai réussit mais Eliza s'émancipe et prend sa revanche sur Higgins.
Bernard Shaw fut " le chef de fil du commando qui nettoyait les débarras de l'ère victorienne " dixit John Priestley. L'ironie et l'humour de l'auteur sont proverbiaux et l'aspect pédagogique de la pièce n'a pas perdu son charme.
... Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. En savoir plus [Fermer]