Médecine et méditation - Couverture - Vignette

Médecine et méditation - 4ème de couverture - Vignette

Médecine et méditation

Du soin du corps à celui de l,esprit

Osho (Auteur)

0 Aucun avis client

Le mot méditation est beau, car il a la même racine que le mot médecine. La médecine soigne le physique et la méditation soigne le spirituel. Les deux sont des pouvoirs de guérison. La médecine dépend de la matière, de ses composés chimiques. La méditation dépend de la conscience. Elle n'a pas de pastilles à sa disposition. Même libéré de toutes les maladies du corps, souvenez-vous que l'homme n'en devient pas libre de la maladie fondamentale: celle d'être un homme. Cette maladie-là est un désir de l'impossible. Cette ... Lire la suite du résumé
NEUF
21.50 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime dès 12 € d'achat > voir conditions
[Fermer]

Conditions et tarifs de livraison de votre commande :
  • 1 centime seulement, dès 12 € d’achat !
  • 2,89 € en-dessous de 12 € d’achat.

Ces tarifs sont valables pour la France métropolitaine et Monaco ; pour les autres pays, consultez notre grille.

Nous avons sélectionné pour vous

Témoin d
Collectif
Prix réduit
29,00 € 89,00€
Paris Match - Guerre et Paix - le coffret
 
Prix réduit
21,90 € 45,00€
Explorations , 1860-1930
 
Prix réduit
21,90 € 49,95€

Fiche détaillée de "Médecine et méditation"

Fiche technique
Livre en français
Résumé
Le mot méditation est beau, car il a la même racine que le mot médecine. La médecine soigne le physique et la méditation soigne le spirituel. Les deux sont des pouvoirs de guérison. La médecine dépend de la matière, de ses composés chimiques. La méditation dépend de la conscience. Elle n'a pas de pastilles à sa disposition. Même libéré de toutes les maladies du corps, souvenez-vous que l'homme n'en devient pas libre de la maladie fondamentale: celle d'être un homme. Cette maladie-là est un désir de l'impossible. Cette maladie-là, rien ne peut la satisfaire. Elle rend futile tout ce que l'on obtient et donne de l'importance à ce que l'on n'a pas. Le traitement de cette maladie, c'est la méditation. Le jour où les hôpitaux considérerontl'homme comme un tout, dans sa totalité et où ils le traiteront en tant que tel, ce jour-là sera un jour de réjouissance pour l'humanité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. En savoir plus [Fermer]