La plus belle fille du monde - Couverture - Vignette

La plus belle fille du monde - 4ème de couverture - Vignette
 

La plus belle fille du monde

Agnès Desarthe (Auteur)

0 Aucun avis client

" Les enfants, je vous présente, Liouba Gogol ", a dit M. Dubeuf au moment où elle pénétrait dans la salle. Personne n'a ri. C'était comme si une averse de neige s'était soudain abattue sur la salle. J'ai pensé à toutes les fois où j'avais traité Djézone de gogol et j'ai eu honte. Je n'étais pas la seule. Nous étions collectivement victimes d'un retournement de sens. A partir de cette seconde, gogol ne voulait plus dire débile, ça voulait dire un mètre soixante-dix, un visage en triangle, des joues roses, des yeux verts ... Lire la suite du résumé
NEUF
8.50 € Acheter
Expédié sous : 4 jours
Livraison à 1 centime dès 12 € d'achat > voir conditions
[Fermer]

Conditions et tarifs de livraison de votre commande :
  • 1 centime seulement, dès 12 € d’achat !
  • 2,89 € en-dessous de 12 € d’achat.

Ces tarifs sont valables pour la France métropolitaine et Monaco ; pour les autres pays, consultez notre grille.
Occasion
5.95 € 8.50 € -30% Acheter
En stock expédié sous : 24h
Eligible Carte OCCAZ'
eBook
6,99 € -17%* Acheter
Téléchargez immédiatement
*Réduction par rapport au prix public du livre papier

Nous avons sélectionné pour vous

Hôtel - La trilogie
Emma Mars
Prix réduit
15,90 € 47,70€
Tintin - L
Bernasconi, Stéphane
Prix réduit
19,90 € 62,70€
Prête à succomber - l
Lauren Jameson / Lisa...
Prix réduit
9,95 € 15,90€
David Bowie - Une vie en images
Chris Welch
Prix réduit
14,90 € 27,00€

Fiche détaillée de "La plus belle fille du monde"

Fiche technique
Livre en français
Résumé
" Les enfants, je vous présente, Liouba Gogol ", a dit M. Dubeuf au moment où elle pénétrait dans la salle. Personne n'a ri. C'était comme si une averse de neige s'était soudain abattue sur la salle. J'ai pensé à toutes les fois où j'avais traité Djézone de gogol et j'ai eu honte. Je n'étais pas la seule. Nous étions collectivement victimes d'un retournement de sens. A partir de cette seconde, gogol ne voulait plus dire débile, ça voulait dire un mètre soixante-dix, un visage en triangle, des joues roses, des yeux verts, un chignon blond à moitié défait, une bouche très rouge et de longues mains de pianiste. " Dès l'instant où la plus belle fille du monde débarque dans sa classe, Sandra, la narratrice de cette histoire, sait que plus rien ne sera comme avant...

Détails de l'offre d'occasion

Livre d'occasion en bon état.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. En savoir plus [Fermer]