Un siècle de passions algériennes ; une histoire de l'Algérie coloniale, 1830-1940 - Couverture - Vignette

Un siècle de passions algériennes ; une histoire de l'Algérie coloniale, 1830-1940 - 4ème de couverture - Vignette

Un siècle de passions algériennes ; une histoire de l'Algérie coloniale, 1830-1940

Une histoire de l'Algérie coloniale, 1830-1940

Pierre Darmon (Auteur)

0 Aucun avis client

Lorsque les Français débarquent à Sidi-Ferruch, en 1830, ils sont loin de se douter que cette terre inconnue à l'assaut de laquelle ils s'élancent va soulever des tourbillons de passions et devenir, 130 ans durant, l'un des enjeux majeurs de la politique nationale. Et d'abord, que faire d'un pays conquis sur un coup de tête et de dés ? D'un pays où, jusqu'en 1850, la maladie et les guerres dévorent des milliers d'hommes ? Il faut attendre 1870 pour que la formule " l'Algérie c'est la France " s'impose avec force. Les ... Lire la suite du résumé
NEUF
32.50 € Acheter
En stock expédié sous : 24h
Livraison à 1 centime dès 12 € d'achat > voir conditions
[Fermer]

Conditions et tarifs de livraison de votre commande :
  • 1 centime seulement, dès 12 € d’achat !
  • 2,89 € en-dessous de 12 € d’achat.

Ces tarifs sont valables pour la France métropolitaine et Monaco ; pour les autres pays, consultez notre grille.

Nous avons sélectionné pour vous

Témoin d
Collectif
Prix réduit
29,00 € 89,00€
Grandes heures des manuscrits irakiens
Collectif
 
39,00 € 
Paris Match - Guerre et Paix - le coffret
 
Prix réduit
21,90 € 45,00€

Fiche détaillée de "Un siècle de passions algériennes ; une histoire de l'Algérie coloniale, 1830-1940"

Fiche technique
Livre en français
Résumé
Lorsque les Français débarquent à Sidi-Ferruch, en 1830, ils sont loin de se douter que cette terre inconnue à l'assaut de laquelle ils s'élancent va soulever des tourbillons de passions et devenir, 130 ans durant, l'un des enjeux majeurs de la politique nationale. Et d'abord, que faire d'un pays conquis sur un coup de tête et de dés ? D'un pays où, jusqu'en 1850, la maladie et les guerres dévorent des milliers d'hommes ? Il faut attendre 1870 pour que la formule " l'Algérie c'est la France " s'impose avec force. Les passions françaises y trouvent dès lors un écho exacerbé. Les Français y seront plus français que ceux de métropole, plus patriotes, plus généreux de leur sang ou, le cas échéant, plus antisémites qu'eux. Quant aux Arabo-Berbères, ils ont longtemps attendu, dans un silence brisé par des révoltes sporadiques. On les considérait comme de " grands enfants " assoupis, dominés par le fatalisme et incapables de " s'en sortir " à l'écart de la " mission civilisatrice " de la France ... Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. En savoir plus [Fermer]