Histoire des villes d'Afrique noire ; des origines à la colonisation - Couverture - Vignette

Histoire des villes d'Afrique noire ; des origines à la colonisation - Couverture - Vignette

Histoire des villes d'Afrique noire ; des origines à la colonisation

Des origines à la colonisation

Catherine Coquery-Vidrovitch (Auteur)

0 Aucun avis client

L'Afrique fut durablement considérée comme un continent enfoui dans sa ruralité. Les historiens de l'Afrique ont assez peu écrit sur les villes, surtout anciennes (précoloniales), ils ont laissé ce champ à quelques anthropologues et, à partir de l'époque coloniale, aux géographes. Il ne s'agit pas, ici, de " réhabiliter " purement et simplement une Afrique urbaine oubliée : le continent subsaharien fut, en très grande majorité, peuplé de paysans, à plus de 95, sinon 99 %. Mais, pour peu nombreuses et minoritaires qu'elles ... Lire la suite du résumé
NEUF
29.40 € Acheter
Expédié sous : 7 jours
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat > voir conditions
[Fermer]

Conditions et tarifs de livraison de votre commande :
  • 1 centime seulement, dès 18 € d’achat !
  • 2,89 € en-dessous de 18 € d’achat.

Ces tarifs sont valables pour la France métropolitaine et Monaco ; pour les autres pays, consultez notre grille.
eBook
20,99 € -28%* Acheter
Téléchargez immédiatement
*Réduction par rapport au prix public du livre papier

Nous avons sélectionné pour vous

Lot exclusif "365"
 
Prix réduit
15,90 € 79,50€
Changez d
Joyeux, Henri
 
8,50 € 

Fiche détaillée de "Histoire des villes d'Afrique noire ; des origines à la colonisation"

Fiche technique
Livre en français
Résumé
L'Afrique fut durablement considérée comme un continent enfoui dans sa ruralité. Les historiens de l'Afrique ont assez peu écrit sur les villes, surtout anciennes (précoloniales), ils ont laissé ce champ à quelques anthropologues et, à partir de l'époque coloniale, aux géographes. Il ne s'agit pas, ici, de " réhabiliter " purement et simplement une Afrique urbaine oubliée : le continent subsaharien fut, en très grande majorité, peuplé de paysans, à plus de 95, sinon 99 %. Mais, pour peu nombreuses et minoritaires qu'elles furent, les villes n'en ont pas moins été présentes, comme ailleurs, tout au long de son histoire. Qui plus est, elles ont joué - elles continuent de jouer - un rôle essentiel de creuset et de diffuseur culturel, d'accélérateur des mutations sociales et politiques. Elles ont, à leur façon, exercé une influence sans commune mesure avec leurs dimensions apparentes.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. En savoir plus [Fermer]