Antigone - Couverture - Vignette

Antigone - Intérieur - Vignette

Antigone

Bertolt Brecht (Auteur)

0 Aucun avis client

Antigone face à Créon. Dans la tragédie de Sophocle, le conflit entre le souverain de Thèbes et la fille d'Oedipe mène inévitablement à la destruction. Les deux protagonistes de la famille des Labdacides campent implacablement sur leurs positions. Hegel y voyait l'incarnation du tragique : le défenseur de la raison d'Etat contre la protectrice de la dignité familiale, deux causes ayant les mêmes droits s'affrontent avec force et se détruisent. ... Lire la suite du résumé
NEUF
11 € Acheter
Expédié sous : 7 jours
Livraison à 1 centime dès 12 € d'achat > voir conditions
[Fermer]

Conditions et tarifs de livraison de votre commande :
  • 1 centime seulement, dès 12 € d’achat !
  • 2,89 € en-dessous de 12 € d’achat.

Ces tarifs sont valables pour la France métropolitaine et Monaco ; pour les autres pays, consultez notre grille.

Nous avons sélectionné pour vous

Tintin - L
Bernasconi, Stéphane
Prix réduit
19,90 € 62,70€
Hôtel - La trilogie
Emma Mars
Prix réduit
15,90 € 47,70€
Prête à succomber - l
Lauren Jameson / Lisa...
Prix réduit
9,95 € 15,90€
David Bowie - Une vie en images
Chris Welch
Prix réduit
14,90 € 27,00€

Fiche détaillée de "Antigone"

Fiche technique
  • Auteur :
  • Editeur : L'Arche
  • Date de parution : 27/07/2011
  • EAN13 : 9782851814524
  • Genre : Theatre
  • Langue : français
  • Nombre de page(s) : 84
Livre en français
Résumé
Antigone face à Créon. Dans la tragédie de Sophocle, le conflit entre le souverain de Thèbes et la fille d'Oedipe mène inévitablement à la destruction. Les deux protagonistes de la famille des Labdacides campent implacablement sur leurs positions. Hegel y voyait l'incarnation du tragique : le défenseur de la raison d'Etat contre la protectrice de la dignité familiale, deux causes ayant les mêmes droits s'affrontent avec force et se détruisent.
De retour d'exil en 1947, Brecht s'intéresse au sujet, considérant dans un premier temps le drame de Sophocle comme un refus de la tyrannie et une approche de la démocratie. Au cours de son travail, il actualise la pièce : la force inéluctable du destin est effacée et la violence apparaît au premier plan. L'essentiel ici pour Brecht est de montrer la violence qui accompagne le délabrement des plus hautes sphères de l'Etat.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. En savoir plus [Fermer]